Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
May 2018
S M T W T F S
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
Home Nos activités Réseaux Visite de travail de Mensen met een Missie au Cameroun

Visite de travail de Mensen met een Missie au Cameroun

photo de famille mensen met een missie_au siege a YaoundeKees Schilder et Paul Van Eck, deux responsables de l’organisation catholique Neerlandaise Mensen met een Missie (MM) étaient en visite au Cameroun du 4 au 19 mars 2018, à l’effet de passer en revue le partenariat avec les organisations de la société civile camerounaise membres du Réseau Foi et Libération (RFL).

 

Arrivés au Cameroun dans la soirée du 4 mars 2018 sous une pluie battante, signe de bénédiction (?), les deux émissaires de MM ont bravé la fatigue et les intempéries pour se rendre sur le terrain dès le lundi 5 mars 2018. La première escale est Bikok dans la Région du Centre, Département du Mfoundi. C’est l’une des six Communes dans lesquelles Dynamique Mondiale des Jeunes (DMJ) met en œuvre un projet de Prévention des Conflits Fonciers et Accès à la Terre (PRECOFAT) financé par ce partenaire confessionnel.

En compagnie de Hervé Ofamo et Arnaud Tonga le Coordinateur dudit projet, Kees et Paul sont allés à la rencontre de quelques personnes visées par le projet. Leur feedback du retour du terrain est fort pertinent et certains aspects soulevés méritent d’être pris en compte durant l’exécution du projet qui dure trois ans, mais dont le financement est bouclé pour la première année seulement.  ‘‘Comment DMJ fera-t-elle pour ne pas compromettre les parties prenantes à ces conflits qui présentent un certain niveau de tension sociale ? Si les conflits fonciers dans cette Commune se situent à une échelle individuelle, comment procèdera-t-on pour avoir un grand impact ? Lequel des conflits DMJ choisira-t-elle ? Comment répondra-t-on dans les cas de discrimination culturelle en matière d’héritage des terres ? ‘’

http://worldyoungpeoplecm.org/administrator/index.php?option=com_content&task=edit&cid[]=443

A Ces différentes questions, les responsables du projet et de DMJ ont discuté quelques réponses provisoires en promettant de les clarifier une fois que l’étude diagnostique sera faite pour mieux affiner la stratégie d’intervention ainsi que les parties à impliquer dans le processus du projet.  Kees s’est particulièrement intéressé à la problématique du Titre foncier dont le processus d’obtention semble couteux et entouré de pratiques de corruption. Il s’est montré particulièrement curieux de savoir comment les droits et intérêts des jeunes et des femmes victimes des conflits fonciers seront défendus et promus.

Avant de se rendre à Maroua le 13 mars pour des échanges avec les organisations membres du groupe de travail en charge de la mise en œuvre du projet commun de prévention des conflits, Kees et Paul ont visité d’autres partenaires du réseau à Bafia et Bafoussam.