Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
January 2018
S M T W T F S
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
Home

Modes et procédés de recrutement des jeunes dans les groupes armés

Les recruteurs usent de différentes méthodes et de différents arguments pour enrôler les jeunes dans les groupes armés.Tout est fonction de la personne cible que l’on a en face ; apprend-on des résultats de l’étude sur « L’enrôlement des jeunes dans les groupes armés au Cameroun ». Etude menée dans le cadre d’une recherche action du programme Service Civil pour la Paix (SCP), sous la coordination technique de Dynamique Mondiale des Jeunes.

 

Les résultats rendus public le lundi 30 novembre 2015 renseignent que l’enrôlement est un processus et non pas un acte forcément rapide. Le recruteur peut prendre du temps pour tisser des relations de confiance et des liens de solidarité avec la cible, question pour lui de bien comprendre le profil de sa cible. Le recruteur exploite aussi les relations amicales de la cible. Il peut procéder aussi par la menace, le harcèlement moral ou physique ou par chantage en menaçant la famille de sa victime. Les cas d’enlèvements forcés sont monnaie courante. Ces pratiques anciennes sont associées à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication. Une proportion de jeunes enquêtés parle aussi de l’usage des pratiques mystiques, par possession ou par dopage en faisant boire aux victimes des potions de racines sous prétexte que cela garantit une protection.

D’après l’étude, les lieux de recrutement sont variés. Aucun espace n’est d’emblée épargné. Toutefois, les lieux de rassemblement constituent des espaces privilégiés de rencontre entre les recruteurs et leur cible. Le recrutement peut se passer lors d’un match de football, dans un marché, dans un bar ou encore dans des salles jeux. Rapporte l’étude. Il s’agit notamment des endroits où la vulnérabilité des jeunes est réelle.

Les résultats de l’étude sur l’enrôlement des jeunes dans les groupes armés constituent, au regard des opinions exprimées par les 975 jeunes enquêtés,  une source de données pertinentes et fiables pour entreprendre la sensibilisation et la conscientisation des jeunes à l’effet de les préserver de toute exposition préjudiciable à de potentiels recruteurs.