Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
July 2018
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Home

Un technicien supérieur d’audiovisuel à DMJ

Après deux ans et demi de formation comme Technicien Supérieur en Arts et Métiers de l’audiovisuel, Michel FOKOU, personnel de DMJ, vient de recevoir son diplôme. La cérémonie de sortie officielle a eu lieu ce 11 mai 2018 à l’Institut de Formation et de Conservation du Patrimoine Audiovisuel (IFCPA), qui est l’institution ayant assuré cette formation.

Ce littéraire intéressé par les techniques de production audiovisuelle, tient l’idée d’une telle formation dans les années 2006, où il a engagé à titre privé Quinta TANZE comme formatrice pour une initiation rapide dans le domaine. Plus tard en Août 2010 et août 2011, il s’est engagé dans des formations de vacance en écriture de scénario, profitant ainsi des activités promotionnelles de la Watchmen Company, organisation chrétienne qui a décidé d’évangéliser par le théâtre et le cinéma. C’est fort de cet intérêt que la Dynamique Mondiale des Jeunes (DMJ) a décidé de financer sa formation dans l’institut parmi les meilleures de l’Afrique Centrale, membre du Centre International de Liaison des Ecoles de Cinéma (CILEC).

C’est en suspendant ses fonctions de Coordonnateur des Programmes de DMJ que Michel FOKOU a fait le concours d’entrée à l’IFCPA. Il choisit la filière Montages Vidéos et Effets Spéciaux, niveau II, où il est major à l’entrée puis au 1er et 2e semestre. Manquant de peu d’être le major des majors, il se retrouve 2e de sa filière en sortie. Il s’est particulièrement distingué comme apprenant. Le Club Cinéma qu’il crée à l’IFCPA est le plus populaire, avec plus de 52 membres inscrits en moins de deux mois. Refusant d’être Délégué des Apprenants et Président de l’Association Culturelle et Sportive (ACS), plusieurs de ses camarades qui voyaient en lui une référence lui apportent leurs voix pendant l’élection, mettant l’Administration de l’Institut dans un embarras qui la pousse à faire de lui le Conseiller Spécial des Responsables des Apprenants, à défaut pour lui d’être l’élu qu’il a refusé d’être.

Michel FOKOU, par la force des choses, se trouvera obligé d’assumer indirectement les fonctions qu’il a refusées en se soustrayant à la voie électorale. C’est lui le principal sensibilisateur de ses camarades face à des situations diverses, celui sur qui l’Administration de l’institut s’est toujours appuyée chaque fois qu’elle voulait être sure qu’une information destinée aux apprenants arrive à bon escient. Par son dynamisme, il devient la principale courroie de transmission entre ses camarades et l’Administration, bien qu’il y ait des Délégués de Filière, un Délégué Général et un Président de l’ACS, eux-mêmes se référant à lui pour s’informer.  Dans cette logique, même jusqu’au 4e semestre, il est resté considéré par certains encadreurs et plusieurs apprenants comme le Délégué des Apprenants, ou mieux, il a été le vrai Délégué, par sa volonté de toujours bien assumer toute responsabilité et de toujours prendre toute bonne initiative qui serait d’utilité pour ses camarades.

C’est donc tout naturellement que lors de la cérémonie de remise des diplômes de fin de formation, Michel FOKOU a été bénéficiaire du prix spécial de la discipline, sur décision d’un jury indépendant chargé de sélectionner et primer tous ceux qui se sont particulièrement distingués au cours de cette biennale de formation (2015-2017). Cette distinction a eu lieu en présence Charles Pythagore NDONGO, Directeur Général de la CRTV, et des Ministres de tutelle : ISSA TCHIROMA BAKARY, Ministre de la Communication et Président du Conseil d’Administration de la CRTV, et Zacharie PEREVET, Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, représenté par son Secrétaire Général. Point n’est besoin de rappeler les réjouissances qui ont eu lieu ce jour même au siège de DMJ.

Pour sa part, sans attendre cette distinction spéciale, DMJ, qui a supporté tous les coûts liés à cette formation, avait  déjà fait de Michel FOKOU depuis janvier 2018 le Coordonnateur de la Production Audiovisuelle et des TIC, poste créé. Il aura donc à mettre en application les acquis de sa formation dans des activités qu’il initiera à ce poste de responsabilité pour capitaliser les activités de cette organisation de la société civile.